Décortication de pièces de théâtre 

09 février 2016

GROS PLAN sur "COMMISSARIAT EN FOLIE"

jpeg 

J’ai écrit cette pièce pour les jeunes durant l’été 2014. Allez savoir pourquoi, mais quand l’esprit s’immerge dans l’imagination, c’est comme ça, il plonge, et les idées fourmillent : Figurez-vous que j’étais en vacances d’été en Crète en famille, en voiture, la tête contre la vitre à dévorer des yeux des paysages sublimes. Et voilà que l’idée d’un commissariat pour une pièce de théâtre surgit de mon esprit au repos ! Eh oui, l’esprit, lui, n’est pas automatiquement en vacances en même temps que le reste du corps. Va comprendre, Charles ! … (Phrase prononcée par André Pousse en réponse à Guy Marchand dans une publicité pour le PMU dans les années 1990...)

Bref, à ce moment-là, les idées se bousculent. Vite, un morceau de papier ! Car je sais bien que si je ne les note pas, elles s’envolent en fumée presque aussi vite qu’elles sont arrivées. Heureusement, ma fille a un calepin, alors je note. Pendant deux heures, j’ai été obsédée par l’idée d’un commissariat dans lequel des tas de personnes surprenantes pourraient se croiser. Entre deux balades, je notais… je notais… demandais l’avis de ma fille (elle me donne d’excellentes idées c’est pourquoi c’est toujours la première lectrice de toutes mes pièces), et ce jour-là, la toile d’araignée de la pièce était tissée. En rentrant de vacances, elle fut donc écrite avec beaucoup de facilités.

POUR QUI ?  A l'origine, j’ai écrit cette pièce de théâtre pour des jeunes âgés de 9 à 12 ans. Elle a donc été mise en scène deux fois en juin 2014. En 2016, je la reprends avec un groupe 11/18 ans (ce sont eux qui l’ont choisie). Filles ou garçons, ça n’a pas d’importance, cette pièce s’adapte à tous les groupes (c’est tellement plus simple !).

Il existe 2 versions : Une pour 13, et une pour 14 comédiens. Mais il est aussi possible de donner plusieurs rôles à certains comédiens.

Mon groupe d'ados joue à 9. La distribution est la suivante : 1 / POLICIER JOHN  2 / POLICIER BILL 33 / POLICIERE MIMI + PROFESSEUR FOLDINGO  4 / POLICIERE MADO  5 / Mme BUISSON +  MÉMÉ NYSOU 6 / ZAZIE  7 / LIVREUR DE PIZZAS +  INFIRMIERE B  8 /  TOURISTE + INFIRMIER A  9 / KARINE LEBOU

En conclusion, cette pièce peut être jouée par un groupe de 9, 10, 11, 12, 13 ou 14 comédiens ! 

 

L’HISTOIRE  L’histoire se déroule dans un commissariat de police (étonnant, non ?!)

Côté jardin, une ou deux chaises, selon la version avec un ou deux aïeuls.

Côté cour, un bureau de profil, avec de chaque côté un policier. Ils sont en train de jouer aux cartes.

Ils ne finiront pas leur partie ce jour-là car « mémé », sourde comme un pot, leur apporte de délicieux sandwiches, et une de leur collègue, qui fête prochainement l’anniversaire de sa fille, leur demande de choisir sa tenue vestimentaire. C’est sans compter les « clients », une mère qui cherche désespérément sa fille échappée d’un asile psychiatrique, un touriste qui demande son chemin, Zazie qui a perdu sa cervelle, madame Lebou qui vient porter plainte, un livreur de pizzas,  un savant fou etc. et bien sûr d’autres policiers qui arrivent au moment de la relève, ce qui permet de dédoubler les rôles.

Pas de répit dans cette pièce, ça bouge, et c’est ça que j’aime : ça entre, ça sort, ça revient, ça s’étonne, ça crie, ça s’énerve, les jeunes et le public passent un moment dynamique !

 

IMG_0201_resized

 

EN PLUS  Pour le touriste, si c’est possible, un petit accent espagnol ou portugais est le bienvenu.

Côté policier, je me suis beaucoup amusée avec un des miens qui avait décidé que son personnage était tête en l’air, lâchait le téléphone en répondant, faisait régulièrement tomber son arme et sa casquette,  et s’est même étalé par terre avant de sortir puisqu’on l’appelait d’urgence. Mais ça, c’est de la mise en scène, c’est selon les gouts et les capacités de chacun. Personnellement, j’adore quand les jeunes s’investissent ainsi.

Le savant fou aussi peut être totalement barjot, un de mes élèves avait mis une perruque chauve au milieu et les cheveux hirsutes sur le côté. Extra ! Et si votre comédien y parvient, qu’il change sa voix, qu’il parle d’une façon amusante ou machiavélique, qu’il n’hésite pas à avoir un tic ou quelques gestes surprenants. En tous cas, amusez-vous ! 

Si vous avez fait jouer cette pièce à vos groupes, donnez-nous vos idées ! Plus on est de fous, plus on rit ! 

IMG_0234_resized

 

Posté par theatrazag à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,